Avertissement légal

Tous les textes apparaissant sur ce site sont automatiquement générés par notre nouveau logiciel Hétéronomix™ qui vous libère enfin de la pesante nécessité de réfléchir.
Ne perdez plus votre précieux temps de consommateur à répondre à vos correspondants, les plus exigeants fussent-ils quant à la teneur conceptuelle ou la qualité des propos échangés : Hétéronomix™ se charge de tout ! Syntaxe et orthographe garanties parfaites et évolutives au fil des décrets.
Approuvé par la norme AFNOR ISO 9001.

mercredi 14 juin 2017

Vanessa Hachloum dans toute sa splendeur révolutionnaire autodérisoire



Une merveille jubilatoire de Jean Yanne de 1972 où tout le monde (patrons, syndicalistes, gauchistes, féministes…) en prend salement pour son grade.
Et une sacrée brochette d'acteurs au générique : Blier en post-Thorez, Serrault en curé et Caussimon en évêque, ça vaut le détour (sans parler de Jacqueline Danno, ni de Tito Topin ou Christian Vander) !

4 urbanités attiques:

Le Tenancier a dit…

... et la marche des Céheresses !...

jérôme a dit…

Il faut croire que quarante-cinq ans plus tard, du côté de Montreuil, les ramollos du bulbe se sont enfin trouvés ! Quelle niaiserie que ce navet !

Wroblewski a dit…

Cela n'enlève rien à la beauté de la chanson d'amour qu'a écrite Renaud pour Vanness'.

Eric a dit…

Une curiosité : à 1:27:30, le patron demande qu'on convoque "les auteurs les plus ringards : les lettristes" puis on entend une parodie d'un récital lettriste… voilà qui est assez décalé pour 1970 mais bien dans la ligne du volontiers balourd Jean Yanne.

Enregistrer un commentaire